Peut-on fumer dans un parc d’attractions ?

En France, comme dans de nombreux pays européens comme l’Espagne, il est de plus en plus difficile pour les fumeurs de pouvoir fumer dans des espaces publiques. En effet, ces dernières années, plusieurs pays européens dont la France ont instauré une nouvelle législation concernant la fumette dans les lieux publics.

Les espaces de divertissement et de jeux comme les parcs d’attraction ou les aires de jeux ne font pas exception à la règle. Il s’agit surtout pour l’autorité publique de protéger les populations non fumeuses des divers risques liés au fait d’être fumeur passif. Ainsi, dans les parcs d’attraction en France, désormais, entre fumer et s’amuser, il faudra choisir.

Fumer dans un parc d’attractions : que dit la législation ?

Depuis juillet 2015, il est désormais interdit de fumer dans les espaces publics et en particulier les aires collectives de jeux partout en France. Il s’agit d’une disposition de l’article R3511-1 du Code de la santé publique qui décline une liste des lieux concernés. Il s’agit notamment :
des transports collectifs ;
des lieux fermés et couverts accueillant du public ou qui font office de lieux de travail,
des espaces non couverts des écoles, les collèges, les lycées publics et privés, de même que les établissements destinés à l’accueil, la formation ou à l’hébergement de mineurs ;
des aires collectives de jeux implantées partout en France.

En ce qui concerne les aires collectives de jeux, il s’agit principalement des zones de jeux, parcs aquatiques ou d’attraction spécialement aménagés et équipés pour être utilisés par les enfants comme jeux, parc, jardins publics et autres. Les espaces de jeux situés dans l’enceinte d’établissement accueillant des enfants et disposant d’équipements destinés à être utilisés par les enfants sont également concernés par cette loi.

En revanche, les fêtes foraines, les salles et terrains de sports ne sont pas concernés par cette interdiction. Il va sans dire qu’il est totalement permis de fumer dans une fête foraine.

Interdiction de fumer dans les espaces publics et les parcs d’attraction : pourquoi ?

L’idée de mettre en place les espaces sans tabac a d’abord fait l’objet d’une phase d’expérimentation dans quelques villes françaises avant d’être adaptée à l’ensemble du territoire. Cette prérogative vise essentiellement quatres objectifs :

  • la protection des individus non-fumeurs contre l’exposition à la fumée issue du tabac,
  • la dénormalisation progressive du tabac,
  • la lutte contre la pollution tabagique,
  • la limitation des risques d’incendies dus à la cigarette.

Ainsi, la multiplication des espaces sans tabac contribue essentiellement à la protection sanitaire et environnementale. Les cigarettes représentent en effet, la première cause de décès inévitable en France, mais aussi le premier déchet qu’on retrouve au sol.

L’interdiction de fumer dans les parcs d’attraction et autres espaces de jeux destinés aux enfants, vise surtout à protéger ces derniers. En effet, même s’ils ne fument pas, le fait d’être obligé de respirer la fumée issue de la cigarette constitue pour eux de gros risques. On parle de tabagisme passif. Il comporte de nombreux risques et dangers pour la santé des enfants. On dénombre notamment des affections dangereuses comme les cancers manifestés par des tumeurs du cerveau, mais aussi par les lymphomes.

Les enfants considérés comme des fumeurs passifs ont également plus de risques d’avoir des retards de développement neurologique. Ils ont des difficultés d’apprentissage et sont souvent sujets à une hyperactivité et des retards au niveau scolaire. Les affections de l’oreille, de même que des risques cardiovasculaires, sont également plus présents chez les enfants soumis très tôt à la fumée de la cigarette.

Où fumer dans un parc d’attraction ?

Normalement, la loi oblige les lieux publics à installer des espaces fumeurs devant permettre aux personnes de fumer sans risque d’indisposer les autres. Ces espaces doivent répondre à un certain nombre de règles spécifiques. Il faut par exemple qu’il soit couvert, c’est-à-dire qu’il comporte une toiture et un bardage latéral.

De même, ce type d’espace ressemble quelque peu à un abri bus. A la différence qu’il sert non seulement à protéger le fumeur des éventuelles intempéries climatiques (vent, pluie…), mais aussi et surtout, à protéger les non-fumeurs de la fumée.

Dans ce sens, de nombreux parcs d’attractions en France, à l’instar de Disneyland, ont mis en place des espaces fumeurs pour s’aligner à la loi. Ainsi les nombreux espaces fumeurs de Disneyland Paris placés de façon stratégique à travers l’ensemble du parc sont par exemple équipés de bancs pour permettre au fumeur de se sentir à son aise.

De même, ils disposent d’un abri de protection en cas de forte chaleur ou d’intempéries et de poubelles équipées de cendriers. Même s’il vous arrive de fumer sur le parc, vous pourriez rencontrer des employés qui vous demandent d’éteindre votre cigarette.

Qu’en est-il de la cigarette électronique ?

La cigarette électronique est assez prisée dernièrement. Elle constitue un palliatif très intéressant à la cigarette classique. La plupart des anciens fumeurs sont passés au vapotage. Certes, il est plus facile d’éviter les substances nocives de la cigarette classique, aussi bien pour le fumeur actif que les fumeurs passifs. Toutefois, il est tout de même important de connaître en détail la législation au sujet des endroits où on a le droit ou non de vapoter, en particulier en ce qui concerne les parcs d’attraction.

En général, les espaces publics ouverts permettent le vapotage, surtout si la cigarette classique y est également autorisée. Néanmoins, il vaut mieux être prudent et vérifier la présence éventuelle d’un panneau interdisant tout type de cigarette.

Les lieux de loisirs comme les parcs d’attraction n’ont pas véritablement de règle en ce qui concerne le vapotage de cigarette électronique. Il est possible à une personne de sortir sa machine à vapeur pour un bref moment de détente dans un lieu de loisir comme un parc d’attraction.

Toutefois, il est préférable de vous renseigner avant. Certains espaces de loisirs, comme les aires de jeux ou encore les parcs d’attractions, interdisent aussi bien la cigarette classique que celle électronique. Il faudra donc être certain que le vapotage est bien autorisé avant de sortir votre machine à vapeur.

septembre 20, 2022 8:38

96 vues totales, 13 aujourd'hui