Peut-on faire des manèges lorsque l’on est enceinte ?

Les manèges sont des dispositifs de distraction très appréciés par le grand public. Ces machines à fortes sensations sont désormais le centre d’intérêt des enfants, parents et même des personnes âgées. Évidemment, les femmes enceintes qui souhaitent se détendre désirent aussi faire des manèges. Mais compte tenu de leur état généralement fragile, l’on peut se demander s’il est vraiment raisonnable que les femmes enceintes se livrent à de telles activités. A travers cet article, vous découvrirez si une femme enceinte peut faire des manèges et les éventuels risques auxquels elle peut s’exposer.

Les manèges à sensations fortes : des activités à risques

Les sites d’attraction sont des endroits de distraction destinés à procurer aux usagers de bons moments de détente. Ils leur permettent de se divertir et de connaître diverses émotions.

Mais ces manèges dont l’objectif primaire est de faire distraire les utilisateurs peuvent devenir responsables de certains incidents. Autrement dit, les utilisateurs de manèges s’exposent parfois à des risques de diverses ampleurs.

D’abord, les utilisateurs de ces manèges peuvent ressentir certains traumatismes juste après un tour de manège. Certains d’entre eux ont des maux de tête, confusion mentale, douleurs dorsales ou cervicales.

Il y a aussi des passagers qui développent des engourdissements ou des irritations dans les extrémités. On recense également d’autres utilisateurs de manèges qui développent des problèmes de crises cardiaques. De toutes les manières, des centaines de cas d’hospitalisations ont lieu chaque année à cause des activités foraines. Cela signifie que tous les dangers ne peuvent pas être écartés. Des dizaines de personnes sont déjà décédées dans les incidents de manège depuis le début de ce millénaire.

Quels risques court une femme enceinte en faisant des manèges ?

Il faut déjà reconnaître qu’une personne en parfait état de santé peut s’exposer à des risques en faisant des manèges. Cela signifie qu’une femme enceinte encourt d’énormes risques en s’adonnant à de telles activités.

Des risques de fausses couches ou d’accouchement prématuré

D’abord, les risques de fausse couche ou d’accouchement prématuré sont élevés. Ces incidents peuvent être liés à divers facteurs comme la peur. De façon générale, la peur ou le manque de contrôle des émotions est l’une des causes qui entraînent des fausses couches chez la majorité des femmes qui en sont victimes.

Parallèlement, il faut aussi souligner que les tours de manèges entraînent d’importants bouleversements du fonctionnement de l’organisme. Prioritairement, les fortes émotions dues aux sensations des activités foraines et le changement drastique de la pesanteur engendrent la sécrétion exagérée de certaines hormones comme les catécholamines.

Ces dernières font augmenter considérablement le rythme cardiaque engendrant d’importants flux sanguins dans les organes vitaux dépassant la moyenne. Elles entraînent aussi l’augmentation de la tension artérielle et la restriction des vaisseaux.

Même si ces symptômes disparaissent généralement chez les passagers après un tour de manège, ils peuvent se révéler fatals pour une femme enceinte. A cause de son organisme vulnérable, ces bouleversements dans l’organisme peuvent lui causer d’autres maux.

Dans certains cas, ces troubles sont en mesure de déclencher une sensation d’accouchement, de perte de sang, voire une fausse couche. C’est justement l’une des raisons pour lesquelles il est interdit pour une femme enceinte de pratiquer certains exercices physiques à fortes sensations.

Les accidents mécaniques des machines

En dehors des incidents dus au bouleversement de l’organisme, une femme enceinte qui fait des manèges s’expose également aux accidents de ces machines. Il est vrai que ces dysfonctionnements de manège sont très rares, mais la probabilité qu’il en arrive à n’importe quel passager existe toujours.

Chaque année, des dizaines d’hospitalisations sont liées à des incidents dans les ménages. Et pour une femme enceinte, une simple chute de ces appareils peut être fatal à son bien-être et/ou à son futur bébé.

Un risque accru de malaise

Par ailleurs, une femme enceinte qui fait du manège peut ressentir des malaises de courte ou moyenne durée. Elle est susceptible de perdre connaissance, d’avoir des vertiges, des traumatismes pendant ou après un tour de manège. Elle n’est pas également à l’abri des vomissements ou des envies régulières de reflux gastriques.

L’ensemble de ces éventuels risques de manèges montrent qu’une femme enceinte qui se livre à de tels exercices n’est pas à l’abri du danger de mort. Au pire des cas, elle met en péril la vie du fœtus.

Une femme enceinte peut-elle faire des manèges ?

Au regard des éventuels risques auxquels s’expose une femme enceinte en faisant des manèges, il est clair que les activités foraines ne sont pas idéales pour elle. Avec de telles activités de divertissement, elle augmente considérablement les risques de fausse couche ou d’accouchement prématuré.

Pour les risques les moins graves, elle peut contracter de nouveaux maux ou aggraver davantage les maladies dont elle souffre préalablement. Dans tous les cas, faire du manège en étant enceinte met en péril le bien-être de la femme et celui du futur bébé plus particulièrement. Les répercussions des fortes sensations que procurent les machines ou des éventuels accidents de manège peuvent être fatales pour une femme enceinte.

Toutefois, on peut réserver quelques éventualités où une femme enceinte peut faire des manèges. En effet, certaines femmes possèdent des organismes résistants qui puissent supporter les variations basiques de pesanteur sans grandes conséquences. D’autres sont suffisamment habituées aux différents types de manège. Ces femmes peuvent ainsi faire des tours de manèges, sous réserve d’une contre-indication ou d’un problème particulier.

Même si l’on peut accepter que certaines femmes enceintes soient en mesure de faire des manèges sans conséquences majeures, il faut aussi noter que cela dépend de l’état de la grossesse.

Évidemment, une femme qui est déjà à quelques semaines d’accouchement augmente considérablement le risque d’accoucher prématurément en faisant des activités intenses. Par contre, une femme qui est dans les premiers mois de grossesse et qui s’habitue déjà aux sensations des manèges peut faire les activités foraines.

Par ailleurs, il faut souligner que toutes les attractions ne sont pas nécessairement de haute intensité ou à forte émotion. Il existe de simples manèges à faible sensation que l’on retrouve dans les parcs d’attraction et qui sont souvent sans risques majeurs. C’est l’exemple des jeux de tirs à la carabine. Les jeux de tirs au pistolet à billes et autres activités d’enfants sont adéquats pour une femme enceinte qui tient à faire du manège. Ces alternatives de manèges vont lui permettre de garder la sensation des foraines qu’elle désire sans pour autant s’exposer aux risques des grandes machines.

septembre 20, 2022 8:54

94 vues totales, 11 aujourd'hui