Peut-on mourir dans un manège ?

Les parcs d’attractions sont devenus des lieux de distraction très plébiscités par le grand public. Ces sites merveilleux permettent aux adeptes de changer d’atmosphère et de se divertir au degré de leurs attentes. Cependant, ces manèges, destinés à distraire et à procurer des émotions, font parfois de nombreuses victimes en les blessant plus ou moins gravement.

En considérant ces risques auxquels s’exposent souvent les utilisateurs, nous pouvons nous demander s’ils n’encourent pas par moment des dangers de mort. Si vous vous demandez si l’on peut mourir dans un manège, voici ce que vous devez savoir.

Y a-t-il déjà eu des morts dans des manèges ?

Les incidents liés aux manèges sur un site d’attraction sont nombreux et varient d’un manège à un autre. Mis à part les risques mineurs que l’on recense par moment sur les sites forains, les pratiquants peuvent se demander si l’on peut y laisser la vie.

Évidemment, il est possible de mourir dans un ménage ou dans des circonstances relatives à ces activités. Vu que les utilisateurs sont parfois victimes d’accidents ou de problèmes de santé parfois dangereux, il y existe une éventualité de décès. Il faut toutefois reconnaître que la probabilité de décès dans un manège est très réduite. Les cas où des utilisateurs sont morts sur un site d’attraction sont très limités.

Il est vrai que les cas où des utilisateurs de manège meurent ne sont pas si nombreux comparativement au nombre de personnes qui profitent de ces attractions chaque année. Néanmoins, il y existe quelques exemples de décès qui témoignent que les utilisateurs de ces manèges à haute sensation peuvent bien en mourir. C’est l’exemple d’une femme de 32 ans qui est tombée de la montagne russe Coaster Formule 1 au parc Saint-Paul (Oise) en juillet 2020. La jeune dame est morte peu de temps après cet incident.

En octobre 2019 à Firminy (Loire), une jeune femme de 24 ans, éjectée d’un manège à chaises volantes, meurt à cause des dégâts de l’incident. De même, à la fête foraine de Gruissan à Aude en 2018, un grave accident de manège a entraîné la mort d’un petit garçon de 2 ans. Dans la même année, un homme de 40 ans meurt également d’un accident de manège à Neuville-sur-Saône à Rhône. On peut aussi noter le cas de l’adolescent qui est décédé après avoir été éjecté d’une voiture de chenille en 2014 à Yvelines.

Il y a également d’autres cas où des passagers ont perdu la vie dans un manège. De 2005 à 2020, on recense plus de 11 personnes qui sont mortes dans des parcs d’attraction. Seulement, cette statistique ne cible que les grands lieux mondialement connus.

Quelles sont les éventuelles causes des décès dans un manège ?

En considérant les divers cas de décès qui se multiplient de plus en plus dans les manèges, il est essentiel d’analyser les éventuelles causes de tels incidents mortels. De toute évidence, il n’y a pas une raison standard à laquelle nous pouvons nous fier pour justifier ces décès. Néanmoins, il existe certains facteurs répétés qui sont souvent à la source des décès dans les lieux d’attractions.

D’abord, il peut s’agir d’un dysfonctionnement de l’équipement. Dans de nombreuses circonstances, les appareils du manège cèdent lors des activités, entraînant souvent de nombreux dégâts, des blessures ou des morts. Généralement, ces dysfonctionnements des manèges sont dus au manque d’entretien ou de contrôles réguliers.

Dans d’autres cas, ces incidents sont liés au fait que les accessoires sont mal disposés au départ. C’est l’exemple d’un jeune homme qui meurt électrocuté en 2010 à Flins-sur-Seine à Yvelines parce que le manège n’était pas relié au sol. Les accidents de manège que l’on recense régulièrement sur les sites d’attraction témoignent également du mauvais fonctionnement des équipements.

En outre, le mauvais comportement des utilisateurs au cours d’un tour de manège peut entraîner le décès. Dans certains cas, les passagers adoptent de mauvaises positions au départ de l’appareil. Dans d’autres cas, ils développent des comportements non adéquats au cours du tour à cause des frissons qui les mettent hors de leur conscience. C’est ainsi qu’on voit certains passagers éjectés de leur siège ou d’autres qui se heurtent à des équipements.

Par ailleurs, les utilisateurs qui ont une santé fragile ou qui ont des difficultés à s’adapter à de circonstances de grands frissons peuvent être passibles de la mort dans un manège. De toute évidence, la peur est la cause fréquemment détectée en matière des incidents recensés dans les manèges. Lorsqu’un passager est soumis à des circonstances de frissons peu habituelles, le rythme cardiaque augmente considérablement. C’est ainsi que de nombreux passagers finissent hospitalisés suite à des infarctus, perte de connaissance (avec possibilité de décès surtout les personnes âgées).

Comment limiter les dangers de morts dans les manèges ?

Pour limiter les incidents, en l’occurrence les dangers de mort dans un manège, il est important de prendre certaines dispositions. D’abord, il faut s’assurer que le parc d’attractions est soumis à des contrôles réguliers de la part des organismes supérieurs du domaine. Ces inspections obligent généralement les propriétaires de manèges à effectuer les entretiens et les contrôles pour garantir le bon fonctionnement des appareils.

De plus, avant d’effectuer un tour de manège, il est conseillé de limiter la consommation d’alcool, car il augmente les effets de désorientation. Au mieux, il est conseillé de miser sur les aliments légers afin de réduire les risques de reflux gastriques. En outre, si vous ressentez des malaises à la sortie d’un manège, vous pouvez respirer profondément afin de faciliter une bonne oxygénation du cerveau. Vous pouvez aussi vous asseoir ou vous allonger tout en relevant légèrement pour faciliter le retour sanguin.

Par ailleurs, si vous avez un état de santé fragile, vous devez éviter de participer à des tours de manège. Il en va de même si vous avez de grandes difficultés à supporter les circonstances de fortes émotions. Les fortes sensations et le bouleversement du fonctionnement de l’organisme qui se produisent au cours d’un manège sont susceptibles d’alterner votre état de santé ou d’amplifier certaines maladies.

Néanmoins, vous pouvez effectuer quelques exercices d’adaptation avant de faire un manège. Parallèlement, vous pouvez simplement miser sur les activités moins intenses du parc d’attraction ciblé.

septembre 20, 2022 8:45

95 vues totales, 13 aujourd'hui